Les chemins de Clémencière

 

« Ce qui attirait nos regards, c’était surtout l’amoncellement des rochers fantastiques qui couronnent l’arête terminale ; les uns, penchés au-dessus de l’abîme, semblent ne tenir en place que par un prodige d’équilibre ; dans leurs intervalles, la vue plonge par des meurtrières et des mâchicoulis naturels jusqu’au pied des escarpements ; les autres, taillés en forme d’aiguilles, hérissent leurs pointes dans toutes les directions... »

Gambiez, 1884.

 

LES CHEMINS DE CLEMENCIERE

 

Ce hameau devant probablement son nom à un nommé Clément, il devrait s’écrire Clémentière comme autrefois. Ici, l’élégance phonétique s’est naturellement imposée.

Quant au pluriel, nous ignorons sa raison mais nous relevons souvent cette anomalie aussi bien sur les anciens panneaux routiers que dans les textes. Citons le "Seuil de Clémentières" pour l’actuel Col de Clémencière par exemple. (Guide Joanne de 1914.) Donc, si les panneaux routiers installés en 1997 sont au singulier, les panneaux "touristiques" plantés en 1999 restent au pluriel...

 

 C1 - P1 Chemin rural du Machet ; Chemin de Clémencière

      Le Chemin rural du Machet (selon le cadastre) était le prolongement de la "draye Machet" ; nos pères randonneurs nommant plus simplement notre itinéraire "Chemin de Clémencières".

       Depuis 1996, ce chemin de vidange, fermée par la végétation, a été remis en état par la commune soucieuse d’ouvrir des itinéraires champêtres aux promeneurs.

Nous avons deux solutions, au départ du hameau de Clémencière, pour joindre le Chemin de Clémencière.

La première consiste à se diriger vers la Croix de Chorres et de suivre le premier chemin à gauche. (R5) Le premier chemin à droite est le Chemin de Clémencière.

La deuxième solution consiste à suivre la D57 vers Grenoble. Le premier chemin à droite est le Chemin de Clémencière. Poursuivre tout droit vers le Néron en traversant R5.

 

 C2 - P1 288 Chemin de Clémencière ; Draye Machet.

C’est le deuxième chemin balisé à gauche après la Ferme Roche. Au départ, sur 120 mètres, l’itinéraire utilise la Draye Machet (BMG R8807) peu pentue. Le chemin tourne ensuite à droite laissant notre draie à l’agonie. L’itinéraire utilise dès lors, longuement, un large chemin d’exploitation avant de devenir une sente.

 

 C3 - P1/P3 288 et 289 Draie de Clémencière ; Draye Lambruchy. 
 

Le véritable nom de cette draie est "Draye de Lambruchy". (BMG R8807) Ici encore, ce sont les randonneurs qui l’on nommés "Draie de Clémencière".

Située à la jonction des sentiers C2-C5, elle se remonte par son talweg. Selon les conditions, on prendra sa rive gauche où subsistent les vagues traces d’un "chemin de draie". A la descente, il vaut mieux ne pas courir et surveiller ses arrières pour se garer des pierres déstabilisées.

 

 C4 - P2 289 Couloir de Clémencière ; 
 

Ce couloir conduit en 15 minutes sur l’arête. On remarquera, juste au nord de la jonction C4-T3, un rocher curieusement en équilibre : le Couvercle. Lequel domine la Grotte du Colonel Brun.

A la descente du Couloir de Clémencière, prendre garde à bien suivre les balises de droite. Il serait en effet fâcheux de se retrouver à la base du Couloir de Quaix sauf, bien sûr, si vous désirez descendre aux Batteries par F6-F5-F4.

 

Rocher dit "le Couvercle" au-dessus la Grotte du Colonel Brun.

 

96 JOURS ET D’AUTRES